Les premiers rois de Norvège, partie 1

L’histoire de la Norvège est intimement liée à ses rois légendaires, dont les règnes ont façonné le paysage politique et culturel du pays. Du premier souverain, Harald Ier, à Hakon Sigurdsson, ces monarques ont laissé une empreinte indélébile sur l’histoire norvégienne.

On vous fait découvrir ça en vidéo ? Allez, c’est parti !

Harald Ier, surnommé « Belle Chevelure », est célèbre pour avoir unifié la Norvège en un seul royaume vers la fin du IXe siècle. Sa victoire à la bataille de Hafrsfjord vers 872 est souvent considérée comme le point de départ de son règne. Harald a établi une structure de gouvernance qui a renforcé son pouvoir, mais à sa mort, le royaume s’est fragmenté sous la pression de ses nombreux fils.

Parmi eux, Eirik Bloodaxe et Haakon le Bon ont marqué l’histoire. Eirik, connu pour sa brutalité, a régné brièvement avant d’être renversé par son frère Haakon, élevé en Angleterre et introduisant le christianisme en Norvège. Haakon a été salué pour son règne équitable mais a dû constamment repousser les tentatives d’invasion de ses frères exilés.

Après Haakon, Harald II Gråfell a pris le pouvoir, mais son règne a été marqué par des luttes internes et la montée en puissance des jarls de Lade, une famille puissante du nord. C’est dans ce contexte tumultueux qu’Hakon Sigurdsson, connu sous le nom de Hakon le Puissant, a émergé. Jarl de Lade, Hakon a régné en tant que dirigeant de facto de la Norvège, résistant à l’influence croissante du Danemark et renforçant l’indépendance norvégienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut