Taki Natsuhiko, ou l’homme qui sait vivre de sa passion

Taki Natsuhiko, ou l’homme qui sait vivre de sa passion

taki_natsuhiko_vivre_de_sa_passion

Il n’y a rien de mieux que de puiser dans la motivation et l’enthousiasme d’un personnage de manga pour vivre de sa passion ! En effet, si tu as l’habitude de revenir sur le hub, tu seras habitué de constater mon amour de la culture manga et mon approche originale du développement personnel liée à celle-ci.

Une fois n’est pas coutume, on va parler développement personnel en ciblant un personnage spécifique du célèbre manga de football américain « Eyeshield 21 » !
J’aimerais partager avec toi le mindset d’un personnage qui tombe souvent dans l’oubli dans ce manga. Je trouve ça dommage car, selon moi, il est l’incarnation de la passion même et réalise des prouesses majestueuses grâce à son état d’esprit ! Et ce personnage n’est autre que Taki Natsuhiko, le tight-end de l’équipe des Devilbats.

Attention : Si tu n’as pas encore visionné les animes ou lu les mangas de Eyeshield 21, je te suggère de le faire. Sinon, ne t’en fais pas, je vais faire en sorte que l’article soit accessible pour tout le monde ! En tout cas, je te recommande de le regarder, cette oeuvre est tout simplement sublime 😀

Pour vivre de sa passion, Taki sait qu’il faut travailler dur

taki-natsuhiko-vivre-de-sa-passion

Taki Natsuhiko n’a pas attendu pour agir, il passe à l’action jeune !

Taki a un rêve depuis son plus jeune âge : Exceller dans un sport. Il a tout essayé : Judo, football, natation… Mais il a finalement choisi de jeter son dévolu sur le football américain après avoir été séduit par un match qu’il a eu l’occasion de voir.

A partir de ce moment là, il était au lycée. Taki a tout plaqué pour partir briller au pays du foot US, les Etats-Unis ! Malheureusement, malgré tous ses efforts pour être pris dans une équipe, il n’est pas retenu. Malgré tout ça, il intègre les Devilbats grâce à Sena Kobayakawa (héros de la série).

Il persévère et continue à avancer et perfectionner ses techniques pour devenir finalement le meilleur tight-end du japon. Il a même été décisif pour les Devilbats dans le match contre les Bando Spiders. Comme quoi, vivre de sa passion apporte de bonnes choses !

Tout ce qu’il a accompli est grâce à une seule chose : la poursuite de sa passion pour le football américain. Malgré la route pleine d’embûches que représente le sport haut niveau et le risque de faire tous ces efforts pour rien, il a cru en ses rêves et a pleinement vécu de sa passion.

Ça à l’air simple comme ça, mais de nombreuses personnes n’auraient pas persévéré après le premier échec rencontré, surtout dans le domaine du sport de haut niveau.

Tu veux faire preuve du même courage ? Je te propose ici d’apprendre à mieux gérer les échecs 😉

Taki a été recalé du club US qu’il visait. En plus, on l’a pris pour un bon à rien, mais il s’en fout. Du moins, il absorbe les chocs. Il tient le coup, parce qu’il sait que son rêve est bien plus important que les échecs cuisants. Parce que, après tout, si on n’a jamais essayé, à quoi bon continuer ? Si on échoue, pourquoi s’arrêter ?

La leçon de Taki Natsuhiko n°1 : Ne laisse pas tes rêves de côté. Vis pour eux, nourris toi d’eux, et ce dès maintenant. La passion laisse place à une détermination sans faille et à une force surhumaine qui nous fait tendre vers nos rêves.

Il donne le meilleur de lui-même quand il s’agit de vivre de sa passion

Taki est souvent défini comme quelqu’un de non réfléchi et de direct. Cependant, ce n’est pas du tout le cas ! Du moins, quand on parle de sa passion qu’est le football américain.

Il a un corps naturellement façonné pour le football américain (souplesse et grand gabarit). Il sait pertinemment qu’il a un avantage par rapport à d’autres joueurs. Et malgré ça, il passe son temps à s’entraîner, à donner le meilleur de lui-même. Il essaye constamment de déceler ses faiblesses et faire le maximum pour les combler. C’est ce qui fait de lui quelqu’un qui raisonne et qui sait où il doit aller pour atteindre ses objectifs.

Rock Lee est un personnage de Naruto qui excelle vraiment dans ce domaine. Tout comme lui et Taki, apprends à travailler dur pour combler tes lacunes.

Un exemple probant : Il sait faire la part des choses et se montrer patient quand le sélectionneur américain le demande de s’entraîner davantage pour devenir un pro.

 

En plus de tout ça, il sait se positionner en tant que « soft leader » (diriger sans imposer). Dans la mesure où il arrive au fil du manga à booster ses camarades pour qu’ils se donnent à fond à leur tour ! En d’autres termes, il arrive à influencer positivement sur le mental des membres de son équipe !

La leçon de Taki Natsuhiko n°2 : Il ne faut JAMAIS cesser d’agir et de se perfectionner par passion. Le savoir s’acquiert par l’action qui est accéléré par la passion. Le moteur est la passion qui a pour essence le fait d’en vivre !

Taki sais vivre de sa passion car il croit en lui

Taki Natsuhiko, à la fois l’incarnation d’un débile et d’un génie…

Natsuhikotaki-vivre-de-sa-passion

Tout le long du manga, Taki est à considéré comme un débile fini. Surtout quand il est proie à ses manies complètement vides de sens ! (Lever sa jambe à 180° en criant comme un débile « AH-AH-AH »). Ce qui est totalement vrai. Malheureusement, on a tendance à analyser le caractère des autres personnages au détriment de ce super joueur. Il a pourtant un mindset très intéressant en ce qui consiste sa passion. Il a la force d’être très concentré et très brillant sur ce qu’il entreprend par passion.

Je m’explique :

  1. Taki Natsuhiko ne connaissait strictement rien au football américain. Pourtant, dès son premier match, il trouve ses marques très rapidement et instinctivement. Il arrive à tout faire : Se placer, bloquer, recevoir et même faire une run ! Ce mec est un véritable homme tout terrain qui sait quoi faire quand il le faut ! Et instinctivement. De plus, quand Deimon Devilbats s’est confronté aux Bando Spiders, Taki a su stopper le running back le plus rapide du japon grâce à ses aptitudes physiques mais surtout grâce à sa détermination. Car, au début, il était impuissant. Il a du s’adapter à quelqu’un de plus expérimenté en très peu de temps et c’est ce qui fait de lui un génie qui agit par passion pour réussir.
  2. Il est complètement nul et débile quand on est en dehors du football américain. Les études ne sont clairement pas faites pour lui, il s’attire des ennuis par sa stupidité accablante… Cependant, lorsqu’un sujet touche ne serait-ce qu’un tout petit peu le football américain, il devient un vrai expert talentueux. Lorsque ses camarades le font réviser pour entrer dans l’école des Deimon (Lycée dans lequel le club Devilbats évolue), il arrive instinctivement à résoudre les problèmes de maths et même les questions les plus difficiles. En quelques mots, il devient très intelligent

La leçon de Taki Natsuhiko n°3 : Il est vrai que notre intelligence provient de plusieurs facteurs comme l’hérédité, l’éducation ou encore la socialisation. Par contre, la quintessence même l’intelligence ou le développement de capacités est davantage favorisée par la passion.

Donc, un conseil, vivre de ta passion te permettra de mieux te développer, te chercher et surtout définir ce qui te définit. Tu auras donc ta propre personnalité avec tes propres compétences qui seront bien plus importantes que si tu ne suivais aucune de tes passions !

Qui sait pertinemment se contrôler et garder la tête froide

taki-serieux-vivre-de-sa-passion

C’est clairement ce qui a fait de Taki Natsuhiko un passionné devenu expert de football américain. Il ne laisse jamais rien décider pour lui. Beaucoup de personnes se sont fichus de son rêve, se sont moqués de lui et de sa bêtise. Malgré tout ça, il a continué à croire en ses rêves et à aller de l’avant. De plus, cela se voit même lorsqu’il dispute un match. Lorsque les choses deviennent sérieuses, il arrive à garder son sang-froid et à relativiser ses agissements.

Il pourrait clairement psychoter, déprimer et avoir des pensées négatives à partir de ce moment là. Ce qui l’écarterait de sa passion et ne le rendrait pas optimiste pour continuer à vivre de sa passion. Pourtant, il arrive à faire abstraction de ce qui le tire vers le bas.

C’est peut-être ce qui explique son excès d’orgueil et son arrogance exacerbée par moment (qui le rend si drôle). Ce qui fait de lui l’homme de situation en cas de tension et surtout en cas de critiques. C’est clairement ce qui fait la différence quand on veut vivre de sa passion.

Dernière leçon de Taki Natsuhiko : Avoir une passion, c’est bien, croire en sa passion, c’est mieux ! En effet, pour vivre de sa passion, il ne suffit pas de s’en imprégner et de passer tout son temps dessus.

Il faut également croire en sa réussite, à son épanouissement personnel grâce à ça. Et ce, même si ton entourage pense le contraire ou que des critiques négatives entrent dans ta vie. Ne prends pas en ligne de compte ce que pensent les autres de ton projets, stay focus et fonce droit vers tes rêves.

C’est sur ces belles paroles que s’achève cette véritable « éloge d’un imbécile heureux » qui a su clairement tirer son épingle du jeu pour vivre de sa passion et réaliser son rêve : Devenir un joueur de football américain expert.

Petite note pour ceux qui rêveraient de vivre de leur passion grâce à l’entrepreneuriat : J’ai créé un top 3 des habitudes d’entrepreneurs à adopter si tu veux devenir indépendant financièrement !

Cet article t’a plu ? Envie de me donner ton avis ou encore me dire quelle est ta passion et comment tu voudrais en vivre ? Écris moi un commentaire juste en bas, ça me ferait plaisir d’échanger avec toi !

Restez forts, agissez et étanchez votre soif de curiosité,

The Hindsight

Tu veux plus de personnages d’animes passionnants ? Regarde cette vidéo sur Zoro 😀

Partagez cet article pour faire profiter à d'autres futurs hubbers :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *