Sortir de la dépendance affective pour de bon !

Sortir de la dépendance affective pour de bon !

Comment sortir de la dépendance affective ?

Sortir de la dépendance affective, un combat plus que difficile. Mais quand bien même crucial pour son développement personnel. Pour la plupart des gens, c’est un fléau qui les empêche de vivre la vie qu’ils rêvent et d’avancer dans leur objectif. Que ce soit pour l’amour ou de l’amitié, cet état d’esprit est malsain et toxique. Tout simplement on passe du temps à davantage considérer les autres que soi-même. Et se dénigrer, c’est s’oublier et se perdre. Il est donc impossible d’être heureux, surtout si tu dépends des autres.
On va donc voir dans cet article du hub ce qu’est précisément la dépendance affective et comment l’éviter A TOUT PRIX !

Let’s start !

La dépendance affective : Le boss final du bonheur !

Petite définition du phénomène

C’est quelque chose d’assez simple à définir ! En fait, c’est quand une personne n’assume pas sa vie et la vit à travers celle des autres. C’est à dire que tout ce qu’il fait repose sur le jugement (approbation/refus), l’appui et le besoin d’être aimé des autres.
Tu comprends bien qu’il y a un gros problème quand t’es comme ça. Quand tu dépends des autres, et surtout quand c’est un être aimé, c’est la grosse merde ! Parce que, même si tu tombes sur une bonne personne, il est impossible que cette personne te comble à 100%. Par conséquent, tu finis par être dévasté(e) et déprimé(e) de réaliser que cette personne ne pourra jamais combler ton manque affectif.
Pour résumer, quand tu souffres de dépendance affective, tu manques cruellement de confiance en toi. Tu reposes sur la considération des autres pour te sentir exister. C’est psychologiquement très douloureux, car ça prouve qu’on ne s’aime pas et qu’on se cache derrière les autres pour tenter d’esquiver ce mal-être.



Pourquoi sortir de cet état ? Les conséquences

J’imagine qu’avec cette définition de la dépendance affective, tu as envie de t’en sortir le plus vite possible. Mais avant de passer à l’action et sortir de la dépendance affective, il reste une chose à faire. Je trouve important de donner plus de précisions sur l’impact que ça peut avoir dans ta vie. Ça va t’aider dans un premier temps si tu souffres effectivement de dépendance affective. Et, dans un second temps, ça va te permettre de savoir quels sont les réels problèmes qui touchent quelqu’un qui souffre de ça.

Ayant été quelqu’un qui souffrait de dépendance affective, j’ai su faire une introspection de ce que je ressentais pendant cette période et j’ai retenu plusieurs symptômes :

  • Manque de confiance en soi et d’autonomie dans sa vie ;
  • Besoin de l’approbation des autres pour se sentir exister ;
  • Trop en demande d’attention auprès de ses proches et en amour ;
  • Impossibilité de définir des objectifs personnels précis et s’y tenir ;
  • Souvent déprimé et sensible aux jugements des autres.

Voilà, je pense que c’est clair. Le dépendant affectif ne se sent vraiment pas bien dans sa peau et les gens n’arrangent pas les choses ! Tu penses souffrir de dépendance affective ? Alors cet article est pour toi. Je vais te montrer comment sortir de cet état insupportable !

Sortir de la dépendance affective, prépare tes gants de boxe !

sortir du tunnel de la dépendance affective

Avant de sortir de la dépendance affective, une introspection s’impose !

Alors, ce qu’il faut se dire, c’est que chacun a ses propres sensations et que la dépendance affective provient de celles-ci. Donc, comme pour un médecin, tu vas devoir diagnostiquer ce qui ne va pas chez toi et dans ta vie pour pouvoir mieux « te soigner ».

Je te donne un exemple : J’avais un réel problème avec moi-même quand je ressentais de la dépendance affective. Je n’arrivais pas à rester seul et tout me faisait peur. J’avais l’impression que la vie était un combat qu’il était impossible de gagner. L’adversité était quelque chose qui m’effrayait ! Cependant, on le sait tous : La vie est un terrain de boxe sans fin qui se termine seulement quand on se retrouve dans son cercueil. Il fallait donc que je comprenne que pour que je me sente mieux, je devais m’occuper de moi-même et d’accomplir des objectifs qui me tenait à cœur. Comme :

  • Perdre du poids ;
  • Savoir vers quelle filière j’allais me diriger pour ma carrière professionnelle ;
  • M’épanouir et m’investir dans des passions comme la musique, les jeux vidéo, le sport, l’écriture…

Bref, j’ai écouté mes envie et ce que me disait mon corps pour la première fois de ma vie au lieu d’écouter quelqu’un d’autre.

Je pense que tout à chacun se doit de réaliser ce qu’il aime dans sa vie pour s’apprécier à sa juste valeur.

En se donnant de l’importance grâce à cette introspection, tu sauras te faire du bien et surtout te valoriser. Ce sont deux éléments indispensables à ton développement personnel et pour te sortir de la dépendance affective.

Donc, c’est parti ! Sors une feuille, un stylo et ça part. Qu’est-ce qui t’énerve chez toi ?

Bref, il est temps de pointer du doigt tes problèmes et de prendre ta vie en main par toi-même !




Recentrer l’attention sur soi pour sortir de la dépendance affective

investir sur toi pour sortir de la dépendance affective

De par cette liste de problèmes que tu remarques chez toi, tache de faire les bonnes actions pour les résoudre.

En plus de tout ça, il faut que tu saches autre chose :

Il est primordial de s’aimer soi-même pour se sentir épanoui dans sa vie. Quand j’ai eu le déclic de changer ma vie et devenir maître de ma propre existence, je me suis rendu compte d’une chose. Je dépendais affectivement des autres parce que je ne voyais pas le problème sous le bon angle. En fait, je comptais sur les autres pour m’aimer et satisfaire mes besoins et objectifs personnels. Et ce sans faire aucun effort !

Cependant, ça ne sert à rien d’attendre un miracle ou un sauveur pour sortir de ta misérable vie.

Ça sert à rien de se lamenter sur son sort et attendre que les autres aient de la compassion pour soi. Encore moins ton/ta partenaire ! Tout simplement parce que ce n’est pas son rôle. Il/elle peut t’aider ou te soutenir de temps en temps, mais tu dois être la seule et unique personne qui sache ce qui est le mieux pour toi et ton avenir.

Si ce n’est pas encore le cas, stoppe toute relation qui peut porter atteinte à ta sensibilité et tout rapport avec tes échecs dans ta vie. Car tu n’es tout simplement pas prêt(e) pour vivre un amour sain ou des amitiés épanouissantes.

Travaille sur ton amélioration personnelle. Non seulement en répondant à tes besoins venant de ton introspection, mais aussi en étant optimiste au quotidien. Crois-moi, maintenant que tu sais tout ça, tout va s’arranger. Tu vas enfin sortir de la dépendance affective.

Surtout, consacre toi à 200% sur ces choses. C’est ce qui va forger ta propre personne.
De plus, se consacrer à ses projets te rendra plus autonome et t’habituera au fait d’être en phase avec toi-même et ce que tu vaux. Parce qu’avec des échecs encaissés et des réussites, on forge son estime de soi. C’est ce qui va te permettre de te rendre compte de ta valeur et sortir de la dépendance affective.

Restez forts, agissez et étanchez votre soif de curiosité !

The Hindsight

Partagez cet article pour faire profiter à d'autres futurs hubbers :
Tweet 20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *