Je perds mes cheveux, que dois-je faire ?

Je perds mes cheveux, que dois-je faire ?

Homme qui montre sa calvitie (perte de cheveux)

Perdre ses cheveux, y a rien de plus chiant ! Non seulement tu n’en retrouves plus assez sur ta tête pour te sentir à l’aise dans ta peau, mais en plus t’en retrouves partout chez toi ! Une vraie plaie pour le moral et l’appréciation de soi…

J’ai vécu cette expérience capillaire comme un traumatisme car ça m’est arrivé vraiment tôt (à mes 20 ans). Tu sais, la fameuse période où tu te cherches physiquement et que tu te sens pas encore en phase avec ton corps !

Que ce soit considéré pour toi comme un question pratique, une souffrance ou une simple curiosité, je te propose d’explorer les multiples raisons de la perte capillaire et aussi comment les refaire pousser ou bien de vivre sans chercher à tout prix la repousse de cheveux !


Pourquoi je perds mes cheveux ?

Je te parlais de raisons de la chute de cheveux plus haut… Parce qu’effectivement, il existe une multiplicité de raisons !

Divers facteurs peuvent influer sur la perte de cheveux. On parle ici de facteurs :

  • Physiques ;
  • Héréditaires ;
  • Physiologiques et hormonaux ;
  • Psychologiques.

Au début je comprenais rien à tout ça, je voyais juste ma vieille tronche de vieux à 20 ans et que je me trouvais plus que moche.
Finalement, les choses ont commencé à changer quand j’ai voulu maîtriser le sujet de la perte de cheveux. Parce que, pour passer à l’action, il vaut mieux savoir dans quoi on s’embarque plutôt que de faire n’importe quoi (ou de ne rien faire). Il s’agit de ton corps et il faut apprendre à le comprendre et l’écouter 🙂

On va donc t’éviter la tristesse et essayer de balayer ensemble ces fameuses causes sans forcément s’attarder sur les détails ! L’objectif ici est de savoir plus ou moins de quoi on parle vraiment pour mieux cerner les actions à mener afin de venir à bout de la perte de cheveux 😉

Tu me suis ? Allez on y va !

D’où provient la perte de cheveux ? La minute scientifique

Ayant vécu une période assez précoce de calvitie, je pourrais te donner des exemples sur certains facteurs. Pour les autres, je me contenterais simplement de les présenter sans exemples réels. Cela te permettra de voir plus ou moins ce qui cause ta perte de cheveux !

Facteur n°1 : l’hérédité, simple rumeur ou réalité ?

C’est la première chose qu’on m’a dite avant même que je ne vive ma perte de cheveux. Ma famille me disait très souvent :

Ohlala mon pauvre, tu ne sais pas ce qui t’attends… Tous tes oncles et grands-pères sont chauves. C’est de nature dans la famille ! Tu verras, toi aussi tu vas finir avec un trou dans la tête.

Un peu brute de décoffrage la manière d’expliquer l’hérédité capillaire dans ma famille, mais ils n’ont pas tort, tout cela est bien vrai !

Il est possible que notre organisme soit conçu pour perdre des cheveux à une période donnée. Si tes ancêtres perdaient leur cheveux de manière abondante, il se peut que tu hérites des mêmes mécanismes. C’est ce qu’on appelle l’alopécie androgénique. Ce phénomène touche les deux sexes, cependant, il est plus commun auprès des hommes qu’auprès des femmes.

Donc première chose à faire, aller checker ton arbre généalogique 😉

Bon, celui-ci était assez évident, passons à la suite !

Facteur n°2 : l’hygiène de vie joue pour beaucoup dans la perte de cheveux !

Ce n’est peut-être pas la chose à laquelle tu penses quand tu perds tes cheveux mais il y a bien certaines choses que tu fais dans ton quotidien qui peuvent causer la perte de cheveux.

L’alimentation fait partie d’une de ces choses : une alimentation déséquilibrée peut entraîner la perte de cheveux. Ca passe par des carences alimentaires en tous genres, un abus des matières grasses, des pertes/gains de poids soudains…

Cela peut également provenir d’un abus de tabac ou d’alcool qui altère la vitamine B6 étant en partie responsable de l’appauvrissement de la chevelure.

Enfin, il y a également l’abus de produits chimiques ainsi que des techniques de coiffage du cheveu néfastes au cuir chevelu. Comme par exemple les colorations excessives, les défrisages ou encore les shampooings à base de sulfates.

Je n’irai pas plus loin dans cette partie car ça peut aller loin mais c’est surtout pour que tu comprennes que tes actions dans ton quotidien peuvent avoir un impact archi négatif sur la pousse de tes cheveux !

Facteur n°3 : physiologiques et hormonaux

Il existe également d’autres facteurs liés à des périodes dans lesquelles ton corps passe et causent une perte de cheveux. Je pense notamment aux périodes de grossesse et de ménopause chez les femmes qui peuvent entraîner une perte de cheveux temporaire. Mais pas que ! L’alopécie androgénique, appelée plus généralement la calvitie, se manifeste plus particulièrement chez les hommes entre 30 et 40 ans. Elle consiste en une perte de cheveux progressive causée par l’influence des hormones mâles.

Les cicatrices ou maladies et infections au niveau du cuir chevelu (psoriasis, lupus, lichen…) peuvent entraîner une destruction définitive et irréversible du follicule qui est à l’origine de la pousse de cheveux.

L’ensemble de ces causes t’a peut-être donné une idée de ce qui pourrait provoquer la perte de tes cheveux ! Comme tu peux le constater, les facteurs sont vastes. Je t’accorte que certains problèmes paraissent impossible à résoudre. Cependant, t’inquiètes pas, à chaque problème sa solution ! On va explorer les possibilités pour résoudre ce souci de perte de cheveux 😉

Facteur n°4 : Le facteur psychologique

Eh oui ! Il n’est pas anodin celui-là : ça peut venir de nombreux éléments. Suite à un choc psychologique profond ou alors à du stress chronique, la pousse de cheveux peut se ralentir fortement. Voire même se stopper sur certaines zones !

Les solutions pour lutter contre la perte de cheveux : le passage à l’action

Causes multiples, solutions multiples ! En fonction de ton problème, tu as diverses possibilités pour stimuler la pousse de tes cheveux. Libre à toi de choisir ta voie 😉

Solution #1 : les actions directes à appliquer sur le cuir chevelu !

Facilement exploitables, ces solutions ont l’avantage d’être facilement mises en pratique. Il suffit juste d’être régulier pour voir les résultats sur le long terme. Parmi ces solutions, tu as :

  • Massage du cuir chevelu : ce truc est juste dingue ! Le simple fait de masser son cuir chevelu avant de te coucher le soir peut provoquer un stimuli des cellules en charge de la pousse de cheveux. En effet, le massage du cuir chevelu améliore la circulation sanguine et donc son oxygénation, ce qui fini par accentuer la pousse de cheveux. Pour ce faire, rien de plus simple ! Utilise le bout des doigts pour malaxer ton crâne en douceur pour oxygéner au maximum le cuir chevelu.
  • Application de l’huile du ricin : méthode maintenant répandue et qui a su faire ses preuves : l’utilisation de cette huile végétale épaisse sur le cuir chevelu favorise la pousse de cheveu ! Pour l’appliquer, mets-en un peu sur tes mains et masse directement et délicatement le cuir chevelu pendant 5 minutes. Laisse poser 30 minutes, rince puis fais un shampoing à la fin.

    Astuce : l’huile de ricin est extrêmement épaisse et gélatineuse. Donc, pour faciliter l’application, mélange-la avec une huile plus légère comme l’huile d’argan ou d’olive. D’autres huiles sont également efficaces comme l’huile de coco, de chanvre ou encore de moutarde 😉

Solution #2 : les actions indirectes sur la pousse de cheveux

Comme on a vu plus haut, le stress peut être une raison de la perte excessive de cheveux. Du coup, si tu fais en sorte de te déstresser, tu vas indirectement avoir un impact positif sur la pousse de cheveux !

Pour réduire ton stress, tu peux tenter la méditation, pratiquer un sport ou encore faire ce qui te rend le plus heureux.
Une multitude de solutions existe pour faire baisser ton stress. Choisis celle qui te va le mieux 😉

S’implanter des cheveux est également une solution fiable et très efficace. Néanmoins coûteuse et limitée dans le temps. En effet, tu devras refaire l’opération tous les 30 ans. Encore ça va je trouve niveau time mais je te conseille de le faire chez des spécialistes. Quitte à payer plus cher.

Il existe plusieurs centres de greffe de cheveux qui peuvent t’opérer. Je sais également qu’il existe plusieurs méthodes pour le faire : le FUE et DHI. (toutes les deux totalement safe, je t’assure). Si tu veux en savoir plus, va sur ce site, je trouve qu’ils expliquent très bien le procédé. Je suis pas sponso sur ce site là, ils proposent des offres mais je ne sais pas si c’est un bon organisme. Je trouve simplement leur article bien foutu !
Les prix varient entre 1700 et 3000 euros selon les offres en France. Néanmoins, des instituts étrangers peuvent te le faire beaucoup moins cher et de manière 100% fiable et sécurisée. Je pense notamment à la Turquie, qui est un très beau pays à visiter au passage. Vacances + cheveux, qui dit mieux ? 🙂

La vocation de cet article n’est pas d’aller plus loin sur le sujet donc je te pose ça là, ça peut se faire ! 🙂

Solution #3 : adapter la perte de cheveux son style

Je vais te dire la vérité : c’est la solution pour laquelle j’ai opté ! En plus de réduire mon stress, je me suis fait une raison et j’ai adapté mon look à ma calvitie. Je me suis tout simplement mis à la « boule à Z attitude » ! Ce style me plait trop. Je trouve qu’avec une barbe fournie, ça me va très bien. Je t’avoue que j’ai vraiment flippé quand j’ai tenté de tout raser la première fois. Mais j’ai été agréablement surpris 😀

En plus de ça, quand l’envie me prend, j’ai une multitude de casquettes et de bonnets assortis à mon look de la journée. C’est sympa aussi de se mettre aux couvre-chefs ! En plus de sentir bien dans sa peau, j’ai découvert une nouvelle manière de m’aimer tout en m’amusant à tester de nouveaux trucs.

Perdre ses cheveux, quant tu y penses, ça n’est pas la mort ! C’est vrai que pour les femmes, c’est plus dur à vivre et à accepter. Cependant, crois moi, s’accepter et s’affirmer est le plus qu’important pour s’aimer. En plus d’essayer de faire pousser tes cheveux, tu peux aussi apprendre à développant ton charisme afin de t’apprécier à ta juste valeur.

Hommes comme femmes, voici ce que je peux te conseiller pour faire de ta perte capillaire un atout :

  • Les couvre-chefs : casquettes, bonnets, bérets et autres joyeusetés ;
  • Boule à Z (mon dada, tu l’avais remarqué hein !) ;
  • Les perruques : plutôt pratiques, elles te permettront de servir de base pour que tu puisses te coiffer comme tu le souhaites. Peu importe que tu aies les cheveux bouclés ou lisses, prends la perruque qui te plait et coiffe toi selon tes envies !
  • Colorations et méthodes de coiffage : tu peux tenter de camoufler les zones pauvres en cheveux par des colorations plus foncées ou par une coiffure qui cache tes zones dégarnies. Attention aux méthodes de coiffages nocives pour le cuir chevelu !
  • Poudres et sprays densifiants : ces produits permettent de cacher tes zones dépourvues de cheveux avec la même couleur de tes cheveux et te fait gagner du volume. En plus, il existe des produits 100% naturels, et donc sans risque pour ton cuir chevelu.

C’est sur cette liste exhaustive que s’achève ce long article. Normalement, tu as de quoi faire avec tout ce qu’il contient. Tiens moi au courant par commentaire de ton évolution. D’ailleurs, si tu as des questions sur l’article, sur la perte de cheveux en général ou quoi que ce soit d’autre, la zone de commentaires est là pour ça, je serais ravi d’y répondre 😉

The Hindsight, ton life coach digital

Sois drivé par la passion, tu brûleras de bonheur 😉

Partagez cet article pour faire profiter à d'autres futurs hubbers :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *