Comment lâcher prise pour aller de l’avant

Comment lâcher prise pour aller de l’avant

Comment lâcher prise pour réussir ?

Comment lâcher prise dans ce monde de fous ? Ahlalala si seulement quelqu’un avait le remède, les choses seraient tellement simple…

Malheureusement mon ami(e), je ne peux rien faire pour toi ! Faut prendre la vie comme elle vient. La prendre sous le bon angle. Eh puis, c’est une question de point de vue ! Good luck !

Nan mais attends… Tu crois vraiment que dans le hub on a l’habitude de sortir des CONNERIES pareilles ? Ah ça non !!! Absolument pas ! Ici, on a la niaque, on veut avancer et devenir la meilleure version de soi-même. Alors, c’est ce qu’on va faire ensemble.

Par contre, je te préviens, ça va être super compliqué… Lâcher prise en brisant toutes ses pensées limitantes et en étant proactif n’est pas chose aisée. Beaucoup de choses sont à améliorer dans sa vie pour trouver un équilibre et devenir enfin fier de ce qu’on est.

Alors, je te demande de t’armer de patience et de suivre ces conseils qui, je suis sûr, vont te mener vers la réussite. Promets moi de bouger et de ne plus jamais subir ta vie, peu importe les échecs que tu vas rencontrer.

C’est bon ? T’es prêt(e) ? Alors let’s start !

Les facteurs psychologiques à relever et faire disparaître pour lâcher prise

 

Débarrasse toi de tes croyances limitantes pour lâcher prise

Croyances limitantes et lâcher prise : Quel est le lien ?

Concrètement, les croyances limitantes sont des modes de pensées, des manières de concevoir le monde et des pressions sociales qui nous empêchent d’évoluer. C’est un phénomène puissant qui bride ta capacité à avancer et à contribuer à ton bonheur.

Cela vient d’un certain manque d’estime de toi et d’une accumulation de facteurs externes à ta conception de ton existence (l’éducation et expériences choquantes comme des échecs par exemple).

C’est un véritable fléau. Il est très difficile de s’en sortir seul parce qu’en général, ces pensées sont inconscientes. L’envie de lâcher prise est tout bonnement impossible parce que tu ne te rends pas compte que tu subis ces barrières. Par ailleurs, elles sont tout ou partie à l’origine de sentiments négatifs concernant ta personne et la mauvaise estime de toi.

Je t’ai préparé un superbe article pour apprendre à améliorer ta self-esteem ! Sympa non ? 😀

Se débarrasser de tes croyances limitantes et lâcher prise

Lâcher prise grâce à la destruction des pensées limitantes

Pour t’en débarrasser, il faut dans un premier temps te rendre compte de ce phénomène. Si tu es tombé(e) sur cet article, c’est déjà un très bon début et je te félicite pour avoir cette envie profonde de changement !

Deuxièmement, je t’invite à remplacer ces croyances limitantes en phrases et actions positives. Il faut que tu crois en toi et en ce que tu entreprends. Si tu doutes de toi, reprogramme ton cerveau. Concentre toi sur tes émotions négatives et galvanise toi en déconstruisant ces pensées.
Lâcher prise, c’est l’art de laisser tomber le mauvais pour le remplacer par du bon. Donc tu vas clairement démonter ces pensées négatives basées sur des faits irrationnels et te construire un raisonnement rationnel et positif. La clé est d’être optimiste !

Au lieu de te rabaisser, apprends à te féliciter pour les petits succès de ta vie. Tu verras, ton estime de toi augmentera.

Tiens donc ! Ça me rappelle un personnage de manga bien particulier portant un chapeau de paille… Ça ne te dit rien ? Je te conseille ce bon vieil article sur Monkey D Luffy et son optimisme, tu vas aimer j’en suis sûr 😉

Une fois cela de réalisé, on peut passer à l’étape suivante 😉

Viens à bout des dissonances cognitives pour enfin lâcher prise

Bon déjà, il faut savoir ce qu’est la dissonance cognitive. Eh bien, c’est en fait très proche des croyances limitantes. La nuance est que c’est bien plus pervers que ça en a l’air…

La dissonance cognitive est une réaction psychique désagréable qui survient lorsque tu es confronté(e) à des informations, opinions, croyances ou comportements qui se contredisent.

Un exemple : Quand tes parents te disent que tu chantes très bien mais que ton prof de musique te dit le contraire et ne te recommande pas de lancer ta carrière musicale… Ça mine ton envie d’aller plus loin dans le domaine de la musique, te déçoit et te rend mal.

L’exemple est assez simpliste, mais ravageur pour ton développement personnel. Parce qu’inconsciemment, ton cerveau va tout faire pour te conformer à cette dissonance afin de l’atténuer. C’est ce qu’on appelle la consonance cognitive…

Donc dans l’exemple du dessus, tu vas arrêter de t’intéresser à la musique. Ça fait mal, mais c’est la solution la plus simple.

Alors, la petite méthode à réaliser pour s’en sortir…

C’est de lâcher prise en renversant la vapeur.

On peut pertinemment utiliser la consonance cognitive contre la dissonance cognitive. Il suffit de tout simplement de subitement lâcher prise et arrêter de te baser sur le cumul d’informations et d’affirmations que tu perçois sur une situation.

Utilise plutôt des informations qui favorisent le développement des choses que tu aimerais accomplir ou de la personne que tu aimerais être. Stoppe les ondes négatives qui te nourrissent et sers toi de la consonance cognitive pour lâcher prise avec le pire et dirige toi vers le meilleur.

L’exemple de la musique : Évite tout contact avec ton prof, regarde le parcours (souvent atypique et génial) de tes chanteurs et groupes préférés pour t’inspirer et te donner envie de creuser la piste musicale.

Attention à ne pas tomber de l’obstination non plus ! Si tu finis par échouer, rebondis, mais au moins tu auras essayé donc tu n’auras rien à perdre. Lâcher prise, c’est savoir préserver ce qui t’anime et te passionne peut importe ce qu’on te dit.

La différence entre détruire tes barrières limitantes et employer la consonance cognitive est que la première action est un phénomène de déconstruction alors que l’autre est un système de remplacement. Tu vas pas détruire les informations qui te bloquent, mais les remplacer par des informations qui te poussent à aller vers ce qui t’était auparavant supposé interdit. La nuance est là !

Lâcher prise par l’action : L’étape supérieure vers l’épanouissement personnel

Deviens indépendant par l’action et la réalisation de soi pour lâcher prise

Devenir indépendant et lâcher prise

Dans la première partie, on a vu comment débrider ton cerveau pour être apte à avoir une meilleure estime de toi et à avancer dans ta vie. La seconde chose à faire maintenant, c’est de planter dans ce terrain fertile, que tu as toi même créé, les graines de la réussite et du lâcher prise : L’action concrète !

Quel est l’intérêt d’avoir fait tout cet effort psychologique si ce n’est pas pour avoir du résultat ? Le résultat provient d’une action qui a été précédemment orchestrée délibérément. Il est donc important pour toi de te lancer dans des choses concrètes.

Dans notre exemple de la musique, commence par travailler tes vocalises, à prendre des cours de chant, à écouter de nouvelles musiques pour trouver des nouvelles tendances en matière de chant… Enfin bref, tu l’auras compris : Ici, le maître mot, c’est ACTION !

Si tu t’es débarrassé de toutes ces pensées négatives qui te font croire que tu n’es bon à rien, passer à l’action est la meilleure manière de lâcher prise. Dans un premier temps, parce que si tu agis, c’est que tes blocages ne te font plus défaut.

Dans un second temps, l’action a vocation d’être auto-réalisatrice : A partir du moment où tu mets tout de ton côté pour perfectionner une partie de ta personnalité ou une activité, tu finis par te l’approprier et à prouver à toi-même que tu as de la valeur. C’est donc tout bénef, tu lâches prise en étant proactif grâce à la disparition de tes pensées limitantes et la dissonance cognitive. Ce qui te rend automatiquement indépendant et donc de plus en plus insensible aux informations négatives que tu pourrais percevoir pendant ta quête de soi.

Lâcher prise est un exercice assez rude. En cas de rechute, fais ça

Cependant, pendant ton chemin vers la libération, tu peux rencontrer de gros obstacles qui peuvent endiguer ton envie d’avancer dans ta vie. On parle ici de mauvaises expériences, des phrases difficiles à avaler par des proches, des sursauts émotionnels qui te travaillent, le stress…

Pour ce dernier point, je te suggère cet article détaillé qui te propose des solutions pour déstresser et donc te débarrasser d’un poids supplémentaire pour lâcher prise.

Les raisons sont multiples. J’ai moi-même été confronté à ça, c’est vraiment très difficile de remonter la pente et de se sentir heureux et épanoui. C’est pour ça que tu ne dois jamais oublier une chose :

Si tu commence à déchanter, pense que lâcher prise commence par arrêter de penser et de dramatiser les situations. Tu lâches prise quand tu arrêtes de trop réfléchir et que tu te concentres sur tes sensations.

En cas de coups durs, prends un temps pour toi, inspire et expire lentement et apprends à ressentir ce que ton corps et ton esprit ont besoin. Tu verras, quand on arrête de penser et qu’on se concentre sur l’essentiel, c’est à dire nos besoins (à ne pas confondre avec les désirs), on a juste envie de les combler.

Passe ton temps à te concentrer davantage sur tes besoins et émotions personnelles pour avancer et te motiver mon ami(e).

Si tu veux réussir à te motiver à fond, ce guide complet te rendra productif comme tu ne l’a jamais été.

Et voilà, c’est la fin de cet article sur le lâcher prise. Et toi, tu as une autre manière de faire pour lâcher prise et arrêter de trop se prendre la tête sur ton existence ?

Restez forts, agissez et étanchez votre soif de curiosité !

The Hindsight

Partagez cet article pour faire profiter à d'autres futurs hubbers :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *