Comment avoir confiance en soi ?

Comment avoir confiance en soi ?

La confiance en soi, c’est magique ! On se connaît bien, on s’affirme dans la société parce qu’on a foi en ses capacités, ses compétences et son potentiel.

Le fait d’avoir confiance en soi est très positif : On ose réaliser plein de choses parce qu’on a foi en nos actions et ce qu’elles peuvent entraîner. Et, qui dit oser dit objectif. Quelqu’un qui est confiant sait où il va, il calcule tout à l’avance, analyse toutes les situations possibles et surtout AGIT !

C’est pour cela qu’en général dans les films Marvel ou les mangas, les personnages principaux ont confiance en leurs capacités car ils se bougent leurs fesses pour sauver le monde.

Cependant, on ne naît pas tous pareils. Certains sont confiants grâce à leur forte personnalité, grâce à des situations dans leur vie qui les ont conduit à l’être, etc… Au contraire, d’autres ne le sont pas parce qu’ils sont naturellement timides ou introvertis, parce qu’ils ont vécu des expériences marquantes qui ont ébranlé leur confiance ou autre. De multiples facteurs sont en jeu pour expliquer pourquoi on est confiants ou non…

Néanmoins, le plus important est de savoir comment l’être quel que soit notre passé ou notre caractère me diriez-vous ! Eh bien les conseils de cet article te seront bien utiles mon/ma cher/ère ;).

1. Pour avoir confiance en toi, admets ce que tu es et ce que tu représentes

l-introspection-moyen-de-gagner-confiance-en-soi

 

Fais une introspection sur la manière dont tu te considères

Tu te trouves inintéressant(e) parce que tu es différent(e) des autres ? Agir et entreprendre des actions pour réaliser tes rêves est difficile pour toi parce que tu penses que tu ne vas jamais rien réaliser au vu de ce que tu es aujourd’hui ? Tu ressens que ta vie est misérable et qu’il n’y a rien que tu puisses faire pour la reprendre en main ? Tu as probablement un problème de considération de ta personne.

Dans ces cas-là, il faut absolument que tu sécurises ton fort intérieur en revoyant ta manière de concevoir les choses et surtout de te considérer (ce qu’on appelle le « mindset » dans le jargon « développementpersonnalistique »). Comment tu veux commencer à agir si tu as des pensées négatives te concernant ? C’est comme si tu veux construire une maison, que tu as tout ce qu’il faut, mais que tu n’as confiance ni aux plans, ni aux ouvriers, ni au matériel. Tu ne lanceras jamais la construction de la maison dans ces conditions…

Alors voilà ce que je te conseille de faire pour éviter d’avoir des pensées néfastes sur toi :

  • Pose toi tranquillement, fais le vide dans ta tête et essaye de te décrire de manière objective : Dresse un tableau de tes qualités et défauts. Tu te rendras vite compte que tu as des défauts que tu te rabâches sans cesse, mais que tu as aussi d’innombrables qualités qui sont cachées par ton mindset toxique.
  • Énumère le nombre de choses que tu pourrais faire si tu mettais à profit ces qualités : Repense à toutes les activités que tu voulais faire et auxquelles tu as renoncées à cause de ton comportement improductif. Frustrant hein ? Ne t’inquiètes pas ! Si tu ressens cette frustration ça veut dire qu’on avance.
  • Commence à te dire qu’il faut éviter de penser comme tu as tendance à le faire : Il est crucial que tu ressentes un besoin d’agir ! Tu es la seule et unique personne qui est en mesure de te guider vers l’accomplissement de tes objectifs et ton épanouissement. Personne ne le fera à ta place, même ta famille ou tes amis (ils ne pourront que t’épauler). Mais moi j’en suis sûr que tu y arriveras par toi-même ;).

Si tu commences à te rendre compte que tu es fait(e) pour réaliser de belles choses, c’est parfait ! Néanmoins, si tu agis tu vas devoir avancer et surtout que pour aller de l’avant tu vas devoir te former, tenter des choses, t’imposer à certains moments, apprendre de tes échecs etc…

Réaliser ce genre d’actions t’expose au regard des gens et à des idées reçues qui peuvent te gêner dans ta quête de confiance… Il faut donc savoir comment appréhender ce genre de situations avant d’agir.

Pour avoir confiance en toi, détache toi du jugement des autres

 

Le regard des autres et être jugé peut conduire à un manque de confiance en soi

La plupart du temps, quand t’as pas confiance en toi, t’as tendance à penser que c’est de ta faute, que tu n’oses pas t’imposer, que les autres vont mal te juger, qu’il se peut que ce que tu t’apprêtes à faire va échouer parce que tu es trop nul(le) et j’en passe… Eh bien ça, ça vient de ta manière de considérer, c’est sûr ! Mais il y a également un autre facteur qui est plus dur à gérer : Le regard et le jugement des autres.

Il y a deux éléments qui mènent à une peur du regard des autres : Les suppositions des gens à ton sujet et les séquelles des mauvaises expériences passées. Regardons plus en détail à quel point elles sont néfastes et comment on peut y échapper.

Les suppositions des gens :

  • Un prof qui te balance dans la figure que tu n’y arriveras jamais dans la vie ;
  • Des gens qui te traitent comme un moins que rien et qui te ridiculisent ;
  • Ton boss qui se fiche de toi et qui dénigre ton travail…

Bref, un ramassis de conneries que j’appellerais ici des « signaux négatifs » qui te font sentir différent

Si différent que tu te dis que ces personnes ont raison et que tu ne vaux rien. Mais crois-moi mon ami(e), la meilleure chose à faire pour être heureux, c’est de devenir imperméable à ce genre de commentaires médiocres et de t’affirmer tel que tu es. Il faut vraiment éviter de se plaindre de ça. C’est une fierté d’être original et d’avoir sa propre manière de voir les choses. La diversité est une force, sache le. Et puis, de toute façon, tu ne pourras pas faire semblant bien longtemps.

Si tu veux venir à bout des 

En plus, ce ne sont que des mots qui sortent de la bouche de personnes…

Rien de concret ici, ce qu’ils disent peut être faux. Ils te trouvent moche ? La beauté est subjective. Ils te trouvent bon(ne) à rien ? Ces gens ne savent pas ce que tu fais de tes journées. Ils trouvent des choses à redire sur ton physique ? Ces personnes ne connaissent pas la douleur qu’une personne qui n’a pas choisi d’être en embonpoint peut ressentir (moi je la connais, je l’ai été un bon moment jusqu’à me reprendre en main), et ils ne le sauront jamais.

Mais ce que toi tu sais, c’est que tu dois être ton seul juge : Si tu te plais comme tu es, ne change pas ! Tu es parfait(e). Sinon, travaille sur toi pour être la meilleure version de toi-même et les articles du hub vont t’y aider. Le travail ici n’est pas d’écouter cette vague nauséabonde de propos négatifs mais de se centrer sur soi, c’est à dire se réaliser tes propres objectifs.

Les expériences négatives :

Il en existe de toutes sortes, des sociales, familiales, conjugales, ou encore professionnelles. Elles sont très compliquées à surmonter. En effet, on a tendance à ne tirer que le négatif de ces situations. Cependant, ce n’est pas la bonne manière d’aborder la chose. Bien entendu, quand on est face aux faits, on déprime et on a juste envie de laisser tout tomber. Mais il faut savoir vite remonter la pente en essayant de tirer le bon du mauvais et de surtout rebondir.

Un exemple : Tu te fais virer de ton job. Tu peux te dire que c’est une catastrophe, que tu n’auras plus de salaire, que tu vas finir au chômage et te pointer à Pôle Emploi… Mais tu peux aussi te dire que si ton boss t’a viré, c’est que soit ta situation en entreprise n’était pas la meilleure du monde ou soit que ton ancien employeur n’en avait strictement rien à faire de toi et que tu ne mérites pas ça. Du coup, quitter se job te permet de te donner une opportunité de trouver mieux ailleurs. Avec peut-être une meilleure ambiance au travail, des missions plus valorisantes et pourquoi pas un salaire plus élevé !


Tout est une question de point de vue, tu comprends ? Penser positivement dans ce genre de situations t’aideras à rebondir plus rapidement que de broyer du noir. Bien évidemment, ce comportement ne marche pas tout le temps en fonction de la gravité de la situation, mais l’adopter réduit vraiment les déprimes et le repli sur soi.

Pour de précisions sur ce point, regarde mes conseils pour faire face à une dépression nerveuse.

Après toutes ces actions psychologiques tu te trouves fin prêt(e) à braver le monde comme jamais et repousser tes limites pour réaliser tes rêves ?

Super ! Mais comment t’y prendre me diras-tu ? Eh bien on va voir ça ! 😀

2. Bouge toi : Essaye et agis pour avoir confiance !

Une femme agis et va de l'avant pour avoir confiance en soi

Établis un plan pour réaliser tes objectifs et avoir confiance en toi

Tu veux enfin passer à l’acte ? Great ! Si tu ne sais pas par ou commencer et que tu as plein d’idées de projets, fais un plan. Il est important de faire ça et d’avoir un plan détaillé parce que :

  1. Ça va t’aider à te repérer et savoir comment agir. En plus, tu peux ajouter des sous-taches et « check-lister » tout ce que tu as déjà fait pour chaque projet pour mieux te repérer dans ton avancement.
  2. Le fait d’écrire tes projets va inconsciemment te donner l’envie de les réaliser. C’est donc un excellent moyen de se motiver et de « s’auto-booster » !

Pour t’aider sur cette partie, je te conseille de consulter ce guide pour organiser ton quotidien.

Ne te mets aucune limite pour te mettre à l’action

Quand tu vas commencer, il y ait des chances que tes vieux démons reviennent te hanter. Ça pourrait te faire douter de tes capacités.

Dans ces cas-là, dis toi que c’est en apprenant et en faisant des erreurs qu’on se forme. Pallier par pallier, tu réaliseras de grandes choses. Crois-moi, tout le monde est passé par des échecs avant d’être ce qu’ils sont. Avant d’avoir mon master, on croyait que j’allais finir au chômage tellement on me trouvait médiocre à l’école. Si j’avais écouté les imbéciles qui me disaient que je n’arriverai à rien dans ma vie, je ne serais pas en train de tapoter sur mon clavier.

Fais ce qui te plait, apprends, faute, apprends de tes erreurs, recommence, réussis et réitère.

Tu finiras par être un(e) champion(ne) ! C’est ainsi que l’être humain fonctionne. L’important, c’est que tu te rassures continuellement sur tes actions. Ainsi tu sauras que tu te rapproches de ton but. Même ce même si tu échoues. Échouer, c’est savoir que le chemin que tu as pris pour atteindre ton objectif n’est pas le bon. Rien de moins. Si cette porte se ferme, il y en a des milliards d’autres à tester.

Et essayer, apprendre et recommencer est le seul moyen d’y arriver. Procrastiner ne te permettra jamais d’atteindre tes objectifs, rappelle-toi en. Alors agis, quoi que disent tes pensées négatives ou les individus nuisibles à ton développement personnel. Tu dois être maître de ta propre vie et je sais que tu y arriveras mon ami(e) !

Restez forts, agissez et étanchez votre soif de curiosité,

The Hindsight

Partagez cet article pour faire profiter à d'autres futurs hubbers :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *